Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Habitats du monde

  • Maison de rêve avec vue sur le fjord, suite

    maison fjord.jpgLa première chose à laquelle ils pensent en concevant une villa ? "Toujours passer du temps sur le site et parler avec le client" résume Tommie. "Où est mon stylo ?" plaisante Todd. Plus sérieusement, "je passe du temps avec le client pour déterminer qui ils sont ; puis sur le site pour savoir ce qu’il peut offrir. Quand je pense avoir une bonne idée d'eux, je commence à faire des esquisses et de très petites maquettes".

    Leurs matériaux de prédilection ? Tommie : "je dirais la pierre locale, mais les prix et la tradition rendent cela difficile. Un jour viendra où je pourrai faire des villas en pierre". Todd : "j’adore travailler avec le bois qui est un matériau très diversifié, et celui avec lequel j’ai grandi. En fait j’aime de nombreux matériaux différents mais le mieux est de ne pas tous les utiliser en même temps".

    Quid du développement durable en Norvège ? "De nouvelles réglementations, comme le DPE pour l’isolation ou l’électricité, sont en train d'apparaître. Nombreux sont mes clients qui utilisent déjà la chaleur du sol ou des eaux souterraines, entre autres. Peut-être faudrait-il construire de plus petites villas", avance Tommie. Todd confirme que "la profession et l’industrie de la construction évoluent vers une architecture écologique. Mais parfois la meilleure solution serait de ne pas construire du tout. Il n’y a pas de réponse toute faite. Mais des morceaux d’architecture au sein de villes écologiquement bien conçues nous rapprocheront de l’idéal".

    résidence fjord.jpg

  • Constructions du Sud, la passion des traditions

    Voici une vingtaine d'années que Franck Berto s'est installé en Roussillon, entre Le Boulou et Amélie les Bains. Il y exerce en toute quiétude son activité d'architecte d'interieur et maitre d'oeuvre certifié, alternant projets de restauration et rénovation de bâtisses traditionnelles avec des constructions plus modernes. Un Constructeur de maison à Amélie et Le Boulou , toujours avec passion.


    Basée dans les Pyrénées Orientales Construction de Sud est une jeune société, âgée de six ans à peine. Son fondateur exerce pourtant depuis plus d'une vingtaine d'années dans la région. C'est l'envie de "protection personnelle" qui a poussé Franck Berto à se constituer en SARL, dans la continuité de son activité libérale. Sa femme et lui gèrent à eux seuls cette petite structure, elle assurant le secrétariat et la gestion, lui la partie architecture.

    Formé en Suisse, Franck Berto montre cependant un attachement sincère au style Catalan. Mais la construction n'est pas ce qui le passionne le plus. Construction de Sud est avant tout spécialisé dans la rénovation d'anciennes bâtisses, style mas que l'on aime transformer en maison de villégiature. Mais lorsqu'on en fait, nos constructions s'inscrivent dans deux registres. Il s'agit soit d'une architecture très régionale, utilisant des matériaux locaux comme la pierre, le bois, les tuiles et les enduits à la chaux ; soit de choses extrêmement contemporaines avec du verre, du bois et du métal...

    constructeur maison Amélie Le Boulou.jpg

    Restauration dans les règles de l'art

    Construction de Sud déploie son activité à travers les Pyrénées orientales, évidemment, mais aussi toute l'Occitanie. Pourquoi avoir élu domicile dans cette région ? "Il se trouve que Madame est de Perpignan", explique simplement Franck Berto. S'il donne peu dans la construction, c'est qu'il a été, "de formation, aiguillé vers la rénovation". Amoureux des constructions anciennes, il distingue d'ailleurs restauration et rénovation. "La première se fait dans les règles de l'art, avec la façon et les matériaux d'époque quand la seconde n'est pas forcément mariée avec les traditions".

  • Maison de rêve avec vue sur le fjord

    Des maisons de rêve ouvertes sur la nature : voilà la proposition de Tommie Wilhelmsen et Todd Saunders. Ces deux norvégiens ont collaboré trois ans avant de poursuivre leurs activités séparément. Une architecture fluide, préférant le bois, vouée à la contemplation et à la vue sur les fjords.

    Tommie et Todd prétendent ne pas avoir de styles particuliers. Plutôt une constante recherche dans le but de se renouveler. Pourtant, à la vue de leur portfolio, on ne peut renier une certaine patte. Qu’elles affichent des courbes harmonieuses ou des arrêtes tranchantes, les villas du duo sont toujours aérées et ouvertes sur l’extérieur. La raison en est simple, due au climat du pays. "Sur la côte ouest de la Norvège, le climat peut varier énormément. Le design de mes maisons doit prendre cela en compte. J’y intègre souvent des espaces extérieurs couverts. Cela permet à l’occupant d’être à l’air libre quand la météo se gâte", décrit Todd Saunders. De tels espaces offrent une protection des éléments naturels et accroissent la surface utile. La maison devient ainsi un véritable abri.

    fjord.JPG



    La rencontre se fait à l’Ecole d’Architecture de Bergen (sud-ouest). "Todd aimait prendre du plaisir en tant qu’architecte. Nous formions naturellement une équipe. Nous avions tous deux cette envie de trouver un site abordable -au milieu de nulle-part- et d’y construire nous-mêmes quelque chose de petit mais de grande qualité", raconte Tommie.
    C’est ainsi que leur travail commun s’amorce, un an après leur diplôme, sur le site de Hardanger, "probablement l’un des endroits les plus magnifiques de Norvège". En effet, c’est le souffle coupé que l’on admire ce fjord situé à 70 km à l’est de Bergen, capitale du comté de Hordaland, où le duo d’architectes avait élu domicile.

    La famille avant la carrière professionnelle

    Fructueuse, l’étroite collaboration ne dure pourtant que trois ans. En 2003, les deux amis se séparent professionnellement. "Je voulais m’installer dans ma ville natale à Stavanger (sud-ouest, ndlr) avec ma famille. Todd avait des projets de famille à Bergen. Nous avions chacun deux enfants. Il semblait donc naturel de se séparer. Mais nous continuons à commenter le travail de l’un et l’autre", note Tommie.

  • Randonnée en famille au CANIGOU (66)

    Le Canigou, c'est un peu le Fujiyama des Pyrénées Orientales, et une très bonne activité pour les enfants en famille dans les Pyrénées Orientales !

    Bon, il y a une marche d'approche (depuis Vernet-les-Bains, 650m) assez désagréable, aride, et longue (1500m de dénivelée), sur un chemin très très cabossé, pratiqué par les méchants 4*4, qui mène au refuge (Chalet des Cortalets, 2150m) en bas du sommet.

    canigou 66.JPG



    Ensuite, il n'y a plus que 600m de dénivelée (soit 1 grosse heure de marche pour des gens pas trop entraînés), par un sentier très bien tracé, qui commence entre les rhododendrons, et qui finit dans les pierres. Accessible pour les enfants !

    Alors, c'est facile techniquement, c'est facile physiquement, et la vue par beau temps y est somptueuse (à l'Est, on peut voir le Mont Ventoux, et même la barre des Ecrins). Donc, il y a du monde, beaucoup de monde!
    Le conseil est donc le suivant : on monte au chalet pendant la journée, on se paie le refuge (Pour le petit-dej, si vous partez tôt, demandez au patron, et vous le trouverez sur la table au petit matin.), ou on plante sa tente à proximité du petit lac (derrière les ânes et les chevaux).
    Et là, on se réveille tôt tôt tôt, et on se retrouve seuls sur le sentier... on monte un peu, puis on longe la crète, et ensuite, on attaque en lacet le pierrier final, en suivant les kerns (mais si, les tas de pierres, là). A l'aube, plein de bestioles qu'on dérange, et beaucoup d'isards! Préférez le début d'été... il faut se lever un peu plus tôt, ok, mais les fleurs... ah! les fleurs...

    Hop, on arrive en haut (là, on se couvre, il peut faire très très frais s'il y a du vent), et on est les maîtres du monde! Le soleil se lève sur la Méditerranée, l'ombre du Fujiyama se découpe sur les montagnes de l'Ouest, vous êtes à 2784m au dessus de la flaque dorée qui est à l'Est.

    Attention météo : par grand vent, c'est intenable. Préférez le lendemain du jour où la Tramontane s'arrête : le ciel sera limpide, et les brumes du Sud ne seront pas encore revenues.
    A la saint Jean (24 juin), une fête avec un feu en haut.

  • tendance habitat : Qu’est-ce qu’une rente viagère ?

    Titulaires d’un PERP, vous ne pourrez récupérer votre épargne que sous la forme d’une rente viagère.

    D’autres placements, comme l’assurance-vie, laissent le choix entre rente et capital à l’épargnant.

    Une rente viagère peut encore être obtenue par une opération de vente d’immeuble en viager ou d'une vente de maison viager Occitanie comme de plus en plus depuis 2020.

    vente viager occitanie.JPG

    Quel est le principe de la rente en viager ?

    Le plus souvent utilisée pour se garantir un complément de ressources au moment de la retraite, la rente viagère est versée périodiquement à une personne pendant toute sa vie,
    lui garantissant ainsi des revenus jusqu’à son décès.

    Principal attrait de la formule du viager :

    la garantie de percevoir des ressources quelle que soit la durée de votre vie.

    Le montant de la rente dépend de la somme d’argent que vous êtes disposé à investir, des frais de souscription du contrat, mais aussi de votre âge actuel et de votre âge au moment où vous commencerez à percevoir la rente.

     

  • séjourner dans un écolodge

    Voici une autre façon de prendre des vacances : dans un écolodge !